30/11/2018

Dizorder vous dit tout !

Alors que le groupe sort son premier EP en octobre dernier, Dizorer se dévoile dans une interview au Combo95. 

Découvrez de ce groupe local montant !

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter : Dizorder c’est qui ? C’est quoi ?

Dizorder, c’est un groupe de Metal Alternatif porté par les screams et mélodie de notre Chanteuse, Chloé. On vient du Val-d’Oise, et on a grandi ensemble pour la plupart.

En fait, Chloé, Kevin et Maximilien (drum) jouent ensemble depuis 2006 dans une formation Rock. Ils avaient même enregistré une démo en 2007, alors âgés de 13 à 15 ans ! Depuis, ils ne se sont pas lâchés et cela fait donc 12 ans qu’ils jouent de la musique ensemble.

Résultant d’une amitié de longue date et de l’assurance de pouvoir travailler sans filtre, sans contrainte, c’est avec la volonté de créer quelque chose de plus ambitieux en janvier 2016 que Dizorder est né. Baptiste rejoint le trio à la guitare dès le début de l’année 2016. Kevin était à la basse mais voulait passer en deuxième guitariste. On a alors eu la chance de rencontrer Maximilien (encore un !) qui rejoint Dizorder à la basse en janvier 2017 et s’approprie tout de suite le délire. L’équipe était au complet ! S’enchaîne alors les compositions et l’enregistrement d’un premier EP quelques mois plus tard, on n’a pas chômé.

En 2018, vous avez été élus coup de cœur d’une scène ouverte de la Ruche, remporté une résidence au Forum, êtes montés sur la scène de la 33 Tour au côté de Disco-Nected, sorti un EP… Grosse année pour un groupe jusque là méconnu ! Comment expliquez-vous cette accélération ?

C’est vrai que beaucoup de choses se sont passées cette année, même avec la possibilité de monter sur scène à Paris aux côtés de Silverstein. Nous sommes super fiers et je pense que c’est avant-tout le fruit d’un dur labeur. Il faut, je pense, souligner aussi l’importance du tissu associatif Val-d’Oisien qui nous a permis de prendre la mesure d’un monde musical complexe, de connaitre les acteurs du réseau local. Combo95, L’asso La Ruche, mettent en avant les jeunes artistes du coin et c’est un atout majeur pour nous.

Je pense enfin qu’il y a une volonté commune de chaque membre de Dizorder de s’impliquer ainsi, à la fois sur le plan personnel mais aussi budgétaire ! On a les mêmes envies, les mêmes besoins, les mêmes passions et les mêmes fous rires. Automatiquement, ça permet d’échanger entre nous et d’avancer rapidement, c’est une force.

Le 19 octobre dernier, vous avez sorti votre premier EP « Moon Phases ». Comment vous est venue cette envie ? Coup de tête ou projet de longue date ?

L'envie de faire un CD était chère à chaque membre du groupe. C’était l’idée de concrétiser ces années d'amitié sur un support solide et de se dire qu’on a un objectif commun, qu’il fallait enfin faire quelque chose d'abouti. Cela ne s'est donc pas fait sur un coup de tête mais plutôt à partir d’une envie de longue date.

Avant de rencontrer Maximilien (bassiste) nous avions déjà deux titres sous le coude, complètement remodelés aujourd’hui. L'EP s'est véritablement construit au fur et à mesure et le choix des titres étaient déjà prédéfini avant d'enregistrer, mais il y a eu pas mal de modifications tout au long des prises studio.

Par exemple, petite anecdote, à l'écoute du premier enregistrement de Love In Blood, nous avons décidé de revoir intégralement le chant pour apporter une touche plus hip-hop/rebondissante. Nous l’avons donc réenregistrée des mois plus tard.

Et l’enregistrement : comment s’est-il passé ? Où a-t-il eu lieu ?

Nous avons enregistré ce premier EP au Studio La Tour Fine à Herblay, Vincent Thermidor aux commandes.  La question du lieu d’enregistrement ne se posait même pas puisque notre première expérience studio en 2007 était avec lui !

Dans l’ensemble, l’enregistrement s’est très bien passé mais nous avons dû faire face à plusieurs difficultés. La première étant que nous manquions de matériel pour avoir ce « petit quelque chose » qui puisse nous satisfaire dans le détail, telle que la basse, la caisse claire de Maximilien et une tête d’ampli pour les guitares ... Mais Vincent à fait un travail formidable et nous avons pris le temps nécessaire avec lui pour travailler l’ensemble de ces détails, comme le « tone » des guitares, entièrement modulées sur ordinateur (!)

Le plus gros défi a été de réécrire entièrement le pont de The Real Face, qui nous est apparu complètement faux après enregistrement… un manque de recul sur le morceau certainement. Nous avons donc entièrement réécrit le pont, le solo et tout s’est débloqué par la suite.

Si nous savions à 70% ce que nous souhaitions sur Moon Phases, Vincent a été là pour nous guider et nous conseiller sur des détails précis de mise en avant d’un refrain ou d’un couplet et a été un véritable chef d’orchestre pour la proposition d’effets et d’ambiances. Sans lui, nous ne serions pas arrivés à un tel résultat.

Au total, l’enregistrement et le mixage de Moon Phases nous à demander 7 mois, de juin 2017 à Janvier 2018, avec un deuxième mix impulsé par Vincent puisqu’il n’était pas intégralement satisfait de son boulot, pourtant déjà incroyable !

Moon Phases… Un nom bien énigmatique. Pourquoi ce choix ?

Au-delà du choix purement esthétique, la Lune représente pour nous l’unité et la multitude à la fois. En fait, tout est expliqué dans les parole de First-Moon, l’intro’ de notre EP. En d’autres terme, elle a une symbolique importante puisque nous sommes tous différents dans le groupes, et en même temps on ne fait qu’un, comme les phases de la lune.

Ça nous a permis de justifier aussi la multitude d’univers que propose Moon Phases ; tantôt rock, tantôt New-Metal, tantôt Metalcore. La lune exprime ainsi les différentes influences.

On ira certainement encore plus loin dans cette idée avec le prochain projet.

Dizorder au futur, ça donne quoi ?

Il y a énormément de choses à dire ! Nous sommes déjà en pleine préparation d’un deuxième EP et notre premier clip est prêt à sortir d’ici quelques semaines ! Nous sommes très excités de proposer de nouvelles choses et d’affiner un peu plus notre identité. En plus, l’ensemble du groupe s’accorde pour dire que nos nouvelles compositions correspondent davantage à ce que nous désirions jouer depuis le début, c’est-à-dire quelque chose d’encore plus énergique et condensé.

Si nous avons quelques idées de collaboration, avec un autre chanteur par exemple, on aimerait pour le moment faire plus de scène, mais ce n’est que le commencement et c’est toujours compliqué de se créer des opportunités à cette étape du projet. Nous croisons les doigts et apprenons chaque jour quelques ficelles du métier.

Sur le court terme, notre rêve serait de pouvoir franchir les frontières et tourner en Europe. En tout cas, nous nous donnons le maximum de moyens pour atteindre cet objectif, qui en fait est un rêve de gosse.

Un petit mot de la fin pour votre public ou futurs fans ?

DIZZYGANG ! C’est comme une famille prête à en découdre tu vois ? Et puis, on a 4 nouveaux titres encore inédits, donc restez avec nous, on dévoilera tout ce qu’il faudra dévoiler ces prochaines semaines/mois !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • The JFKs
    Dusty Man
  • Asgaya
    If - Jean Michel Jarre Little Boots ( Asgaya Remix )
  • Backside Project
    Deshabille Moi
  • Maybe Starry Skies
    liber sum
  • ZO
    Slow Guimauves, Twist And Soda
  • RockSteady
    Money for nothing
  • ToPLEX
    Banlieues Dortoires
  • My fury cat
    UK
  • Ozymandias
    Trail of Tears (rough mix)
  • Phil Auzard et Garba Groove
    Ici ou là
  • Be My Guest
    A CAPELLA
  • AQRCMB
    ACCEPTE MOI
  • InShape
    CLARITY
  • SAMSKARA
    Family's Cryin'
  • Attara Orchestra
    Sākṣāṯ
  • MARTHE
    Intensity of life
  • Sundry
    Chaque Seconde
  • Marty Brownn
    Mushin
  • Trois Six Cinq
    Aristosales
  • Full Faya Orchestra
    Teaser "Un jour nouveau"
  • Headwood
    talking'bout
  • GET RICH OR DIE ASSHOLE
    Human hypocrisy
  • Pussygrabbers
    Aywok
  • Peurs Secrètes
    Requête II
  • Simon sans H
    Marion
  • DJEDA
    Your eyes
  • Tao Menizoo
    Wreckage
  • Pastobal
    Pas comme vous
  • The Lunacies
    Huha
  • MORITZ
    Morceau 4
  • Association de Malfaiteurs
    Sultan of Swing Dire Straits
  • Monolyth
    Insipid And Shallow
  • MUSHIN
    Lost
  • PACOTILLE
    Dansons
  • Mama Witch
    Where Do I Take This
  • Fight
    Absence
  • Night Dog
    Where have you been
  • Elyes le Baron
    Made in Marocco Club mix
  • Except One
    Wake Up
  • Dirty MILF
    Dirty MILF
  • J&S
    W T C - Instru
  • Marion Madsoul
    What I Am
  • The Heatens
    Keep away from fire
  • DARK WISH
    AGONY
  • SUGAR LAB
    Dernier Verre Album Version
  • Naja
    Magnetic
  • Holden Jules
    Mrs K
  • DoD
    If i Die Tomorrow
  • Drikz&Benz
    No Diggity - Blackstreet Feat Dr Dre Cover
  • Jagas
    ça ne sauvera pas le monde
  • Peurs Secrètes
    Le Chant Des Sirènes
  • Fifi Rafiatou
    Sambrima
  • Giordano
    Les britanniques
  • Ibis Lawrence
    Je t'Avait Dit
  • Mové Sort
    Laisse Toi Raider
  • Elodie Kimmel
    Leçons d'histoire
  • Theory of youth
    Oscura
  • Eva donc Jouhet
    Filles de joie
  • Jimcby Flow
    Mon Afrique pré-prod
  • METISMATIC
    Extraits de l'album "Metismatic"
  • THE RED THEATER PROJECT
    dream under the moon
  • MLK
    Lean on me
  • Tyllidium
    Between The Light And The Shadow - Part2
  • Demande a la Poussière
    Le lendemain
  • The Pringles
    California life
  • Giordano
    Effacez ma mémoire
  • JORDAN DIOW Doll's Finger pop-world BIG-BANG
    ROUNDTRIP
  • Charlotte & Magon
    Egg Dance
  • Seii
    Golden Waves
  • Oncle Oedipe
    Résilience
  • Prïme
    Donne moi
  • JO-MANYX DIT LA VERTU DU VICE
    Ma vie en 3 actes
  • Mathyl
    j'm'abandonne
  • KELAA
    SOURD
  • TOTEM
    Trilling Tadpole
  • UNM
    Back From Cali - Slash (Cover)
  • Fools & Heroes
    Bad Porn
  • I Lambi
    How Are We Gonna Survive
  • Septic Kewone
    Poing R
  • NonoLaFripouille
    Hip-Hop
  • Dementia
    DRIVE
  • Bukowski
    After All These Years
  • Pablo et Sarah
    Trees on the Sea
  • Baï-Kal
    Dublin
  • Mové Sort
    GODZILLA
  • Explicite
    Guerre de mots
  • Sak' & Les Stéréo Tipps
    Le temps d'une danse
  • ACOUSTIC'BAROUF
    Un Vers ou Deux (live)
  • Elion Conie
    Here I Go Barcelona
  • Tasty Freaks
    Midnight Walk
  • Sam Skalà
    Agdz (Maroc trip)
  • The Articallers
    Night Nurse
  • Ccileteplait
    This is not a love song
  • Rituel
  • TARSIUS
    DISCO 2059
  • Lazaar
    Kama Sutra
  • InShape
    Body Language
  • Boolumbal
    fuutablues
  • Jimcby Flow
    Nébhy(Longtemps) Pré-Prod
  • Dream of electric sheep
    Nirneth-Ahgme