30/11/2018

Dizorder vous dit tout !

Alors que le groupe sort son premier EP en octobre dernier, Dizorer se dévoile dans une interview au Combo95. 

Découvrez de ce groupe local montant !

Pour commencer, pouvez-vous vous présenter : Dizorder c’est qui ? C’est quoi ?

Dizorder, c’est un groupe de Metal Alternatif porté par les screams et mélodie de notre Chanteuse, Chloé. On vient du Val-d’Oise, et on a grandi ensemble pour la plupart.

En fait, Chloé, Kevin et Maximilien (drum) jouent ensemble depuis 2006 dans une formation Rock. Ils avaient même enregistré une démo en 2007, alors âgés de 13 à 15 ans ! Depuis, ils ne se sont pas lâchés et cela fait donc 12 ans qu’ils jouent de la musique ensemble.

Résultant d’une amitié de longue date et de l’assurance de pouvoir travailler sans filtre, sans contrainte, c’est avec la volonté de créer quelque chose de plus ambitieux en janvier 2016 que Dizorder est né. Baptiste rejoint le trio à la guitare dès le début de l’année 2016. Kevin était à la basse mais voulait passer en deuxième guitariste. On a alors eu la chance de rencontrer Maximilien (encore un !) qui rejoint Dizorder à la basse en janvier 2017 et s’approprie tout de suite le délire. L’équipe était au complet ! S’enchaîne alors les compositions et l’enregistrement d’un premier EP quelques mois plus tard, on n’a pas chômé.

En 2018, vous avez été élus coup de cœur d’une scène ouverte de la Ruche, remporté une résidence au Forum, êtes montés sur la scène de la 33 Tour au côté de Disco-Nected, sorti un EP… Grosse année pour un groupe jusque là méconnu ! Comment expliquez-vous cette accélération ?

C’est vrai que beaucoup de choses se sont passées cette année, même avec la possibilité de monter sur scène à Paris aux côtés de Silverstein. Nous sommes super fiers et je pense que c’est avant-tout le fruit d’un dur labeur. Il faut, je pense, souligner aussi l’importance du tissu associatif Val-d’Oisien qui nous a permis de prendre la mesure d’un monde musical complexe, de connaitre les acteurs du réseau local. Combo95, L’asso La Ruche, mettent en avant les jeunes artistes du coin et c’est un atout majeur pour nous.

Je pense enfin qu’il y a une volonté commune de chaque membre de Dizorder de s’impliquer ainsi, à la fois sur le plan personnel mais aussi budgétaire ! On a les mêmes envies, les mêmes besoins, les mêmes passions et les mêmes fous rires. Automatiquement, ça permet d’échanger entre nous et d’avancer rapidement, c’est une force.

Le 19 octobre dernier, vous avez sorti votre premier EP « Moon Phases ». Comment vous est venue cette envie ? Coup de tête ou projet de longue date ?

L'envie de faire un CD était chère à chaque membre du groupe. C’était l’idée de concrétiser ces années d'amitié sur un support solide et de se dire qu’on a un objectif commun, qu’il fallait enfin faire quelque chose d'abouti. Cela ne s'est donc pas fait sur un coup de tête mais plutôt à partir d’une envie de longue date.

Avant de rencontrer Maximilien (bassiste) nous avions déjà deux titres sous le coude, complètement remodelés aujourd’hui. L'EP s'est véritablement construit au fur et à mesure et le choix des titres étaient déjà prédéfini avant d'enregistrer, mais il y a eu pas mal de modifications tout au long des prises studio.

Par exemple, petite anecdote, à l'écoute du premier enregistrement de Love In Blood, nous avons décidé de revoir intégralement le chant pour apporter une touche plus hip-hop/rebondissante. Nous l’avons donc réenregistrée des mois plus tard.

Et l’enregistrement : comment s’est-il passé ? Où a-t-il eu lieu ?

Nous avons enregistré ce premier EP au Studio La Tour Fine à Herblay, Vincent Thermidor aux commandes.  La question du lieu d’enregistrement ne se posait même pas puisque notre première expérience studio en 2007 était avec lui !

Dans l’ensemble, l’enregistrement s’est très bien passé mais nous avons dû faire face à plusieurs difficultés. La première étant que nous manquions de matériel pour avoir ce « petit quelque chose » qui puisse nous satisfaire dans le détail, telle que la basse, la caisse claire de Maximilien et une tête d’ampli pour les guitares ... Mais Vincent à fait un travail formidable et nous avons pris le temps nécessaire avec lui pour travailler l’ensemble de ces détails, comme le « tone » des guitares, entièrement modulées sur ordinateur (!)

Le plus gros défi a été de réécrire entièrement le pont de The Real Face, qui nous est apparu complètement faux après enregistrement… un manque de recul sur le morceau certainement. Nous avons donc entièrement réécrit le pont, le solo et tout s’est débloqué par la suite.

Si nous savions à 70% ce que nous souhaitions sur Moon Phases, Vincent a été là pour nous guider et nous conseiller sur des détails précis de mise en avant d’un refrain ou d’un couplet et a été un véritable chef d’orchestre pour la proposition d’effets et d’ambiances. Sans lui, nous ne serions pas arrivés à un tel résultat.

Au total, l’enregistrement et le mixage de Moon Phases nous à demander 7 mois, de juin 2017 à Janvier 2018, avec un deuxième mix impulsé par Vincent puisqu’il n’était pas intégralement satisfait de son boulot, pourtant déjà incroyable !

Moon Phases… Un nom bien énigmatique. Pourquoi ce choix ?

Au-delà du choix purement esthétique, la Lune représente pour nous l’unité et la multitude à la fois. En fait, tout est expliqué dans les parole de First-Moon, l’intro’ de notre EP. En d’autres terme, elle a une symbolique importante puisque nous sommes tous différents dans le groupes, et en même temps on ne fait qu’un, comme les phases de la lune.

Ça nous a permis de justifier aussi la multitude d’univers que propose Moon Phases ; tantôt rock, tantôt New-Metal, tantôt Metalcore. La lune exprime ainsi les différentes influences.

On ira certainement encore plus loin dans cette idée avec le prochain projet.

Dizorder au futur, ça donne quoi ?

Il y a énormément de choses à dire ! Nous sommes déjà en pleine préparation d’un deuxième EP et notre premier clip est prêt à sortir d’ici quelques semaines ! Nous sommes très excités de proposer de nouvelles choses et d’affiner un peu plus notre identité. En plus, l’ensemble du groupe s’accorde pour dire que nos nouvelles compositions correspondent davantage à ce que nous désirions jouer depuis le début, c’est-à-dire quelque chose d’encore plus énergique et condensé.

Si nous avons quelques idées de collaboration, avec un autre chanteur par exemple, on aimerait pour le moment faire plus de scène, mais ce n’est que le commencement et c’est toujours compliqué de se créer des opportunités à cette étape du projet. Nous croisons les doigts et apprenons chaque jour quelques ficelles du métier.

Sur le court terme, notre rêve serait de pouvoir franchir les frontières et tourner en Europe. En tout cas, nous nous donnons le maximum de moyens pour atteindre cet objectif, qui en fait est un rêve de gosse.

Un petit mot de la fin pour votre public ou futurs fans ?

DIZZYGANG ! C’est comme une famille prête à en découdre tu vois ? Et puis, on a 4 nouveaux titres encore inédits, donc restez avec nous, on dévoilera tout ce qu’il faudra dévoiler ces prochaines semaines/mois !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • Bremen
    Rien qu'une larme
  • Liza Del Mar
    CARIBE
  • Fear Club
    Parrots (feat Le Fawnhawk)
  • DARK WISH
    WELCOME TO HELL
  • Gayason
    Bun dem
  • Oyster Toaster
    Come on (premix 1st shot exclue 95sounds)
  • Jimcby Flow
    Nébhy(Longtemps) Pré-Prod
  • Maxime et Julien
    Clermont Ferrand
  • IILYD
    If I Let You Down
  • Vent Pire
    La rue meurt
  • Kat
    Apple Treee
  • The Heatens
    Emperor Slide
  • JORDAN DIOW Doll's Finger pop-world BIG-BANG
    CORDES D'ACIER
  • M16F
    CLAQUE TON 16
  • DNA
    Ghost
  • Disco-Nected
    Unity
  • Christian Vaudescal
    La petite factrice
  • DiXiT
    Touché coulé
  • Midnight Nurse
    History
  • Sesso
    Freestyle GLKF
  • TISANIERS
    Haut et Fort
  • black ship Company
    Outside of History
  • Old Men of Storr
    The drunken brown crab of Orkney
  • NonoLaFripouille
    J'ai une blonde dans mon GPS
  • Evans Soa
    J'avance+freestyle (BONUS)
  • Bafing Kul
    Enfants Soldats
  • Monolyth
    The Ego Disaster
  • Stabar
    Deux Papas
  • Mister Vince
    Dominica
  • CRASHAGORA
    Mon Meilleur Ennemi
  • ELESKA
    REVELATION
  • Ayenalem
    Hasta La Vista
  • The Eleven
    Johnny Utopy
  • Back Lash
    No Cure
  • La réponse
    42
  • Moshi-Moshi
    Blue Funk
  • Humans B
    Don't Stand By Me
  • DEEVA
    Misunderstood
  • Cylsée
    Lo fraisse
  • Pascal Rasmussen
    Ode à la plus belle des femmes
  • Drikz&Benz
    Wordplay - Jason Mraz Cover
  • SHAPS
    Perdu
  • Dreadou
    Komotigui
  • Staaal
    Apparences
  • ORUS
    majda
  • Tyllidium
    Between The Light And The Shadow - Part2
  • Alex Ohen
    Elle Chante
  • The CharmRocks
    Jon Morrison's Jig (version Album 2017)
  • ZO
    Comme Sur Des Chevaux
  • Good case of the blues
    Another night
  • 2MB
    JE VIS
  • PRIVATE JACK
    Hold the line
  • ALDEZIA
    Brainwashed
  • Bulletone
    City Light
  • Hélas
    Ivresse
  • Simply Jazz
    Turn Around
  • The Drunken Lazy bastards
    MARRY ME
  • Hollyblood Blvd
    Long Life To The Queen
  • The Droppers
    Groupie (Live)
  • DiXiT
    A bout portant
  • Vent Pire
    Le Bal de l'empire
  • Maybe Starry Skies
    cephei
  • Cat à Strophes
    Le pacha pas chat
  • Hélas
    H d'or
  • Lovely Girls Are Blind
    Amazonie
  • Out Of My Eyes
    Break The Rules (Charli XCX Cover)
  • The Articallers
    Night Nurse
  • MiND
    Hypnotic Effect
  • [Stömb]
    2015 - 05 The Crossing
  • Prodige Talkbox
    SOS
  • Dope Out
    Straight Ahead
  • Pat Kay
    The Man who buys the World
  • The Dom's
    Give me it up
  • Milou LeïZ
    KI AIME KI ?
  • Fight
    Absence
  • ANYWAYZ
    Love Me Now
  • Tasty Freaks
    Minds and Emotions
  • Polysine
    Habanera
  • Neobled
    Le code
  • Les Cahiers d'Auré
    A Corps Perdu
  • Asgaya
    Talisman
  • Difficult To Cure
    La malle aux souvenirs
  • Snug
    Modern Slave
  • Maxime et Julien
    Les Moustiques
  • Seii
    Something is Killing us
  • HUMANIST
    Nan Nan Nan
  • Midnight Nurse
    Nothing left to say
  • Work In Progress
    El Spliff Time
  • com'enfer
    la race humaine
  • Agadès
    La Valse
  • Spank Sinatra
    Perfect Number
  • DJ Combo
    La fête du slip
  • IzaK
    Back to Home
  • NAWAX
    Que du Rock
  • Lo'
    La parenthèse
  • Sak' & Les Stéréo Tipps
    Bouquet de Phrases
  • gwakera
    pe la
  • Backside Project
    Te laisser ma place
  • FREEVOLT
    Blinded by the anger
  • Shattered Memories
    Off The Angels