26/02/2016

[Interview] Asgaya, la musique électronique avec supplément d'âme

Sélectionné au Starter 2016, nous rencontrons Asgaya, ou plutôt Laurent, l’homme qui se cache dernière ce beau projet. Musique inspirée, et inspirante, partons à la conquête des terres électroniques qu’Asgaya explore. 

Pourrais-tu nous présenter le projet Asgaya ?

C’est le fruit de plusieurs années de travail et d’évolution musicale. J’ai démarré la musique il y a un certain nombre d’années, dans des groupes. Lorsque j’ai quitté ces formations je me suis demandé comment je pourrais continuer à faire de la musique. J’ai découvert le home studio et la musique assistée par ordinateur. J’ai vraiment commencé à me pencher sur la question et le projet est né. J’aime bien dire que j’essaie de faire de la musique électronique qui a une âme, et pas de la musique électronique de club. Au fur et à mesure des tests que j’ai pu faire dans mon coin, j’ai réussi à trouver le son qui me correspondait. Depuis un an et demi, j’ai un peu officialisé les choses en commençant à communiquer, à sortir des morceaux, à faire des remix, à faire des DJ sets. Je revendique de ne pas être un DJ mais bel et bien un musicien avant toute chose.

Asgaya c’est ça, c’est une musique électronique proche de la nature. C’est de la musique électronique écolo !

D’où vient ce nom, Asgaya ?

D’une part c’est une sonorité que j’aime beaucoup, et d’autre part Asgaya c’est une partie du nom de la divinité du tonnerre chez les cherokees. Le côté natif américain ça fait partie de ma réflexion aussi sur la musique qui a une âme, qui a des racines.

Quelles sont tes influences ?

Mes influences sont très larges et très éclectiques. Bien évidemment, dans la musique que je fais, on peut faire pas mal de parallèles avec des artistes actuels comme Fakear, Thylacine ou d’autres musiciens de ce genre là. Mais avant toute chose je suis quelqu’un qui vient de l’univers du rock, j’en ai beaucoup écouté pendant mon adolescence. Ce sont des influences qui se retrouvent aujourd’hui dans certaines de mes musiques. Par ailleurs, j’ai grandi avec des amis qui écoutaient quasiment exclusivement du rap et du hip-hop. Je n’ai jamais été trop accroché par ce milieu là mais je me rends compte maintenant, avec le temps, que même inconscienmment ce sont des références qui m’ont marquées. Dans certains morceaux, je retrouve certains rythmes ou certaines sonorités qui pourraient complètement se coller sur des morceaux hip-hop. D’autre part, j’ai aussi une grande passion pour la musique classique, et les intruments à cordes. C’est quelque chose qui me marque surement beaucoup. Finalement, ma musique est une espèce de condensé de ces univers là. Le travail que j’essaie de faire, c’est de réussir à intégrer toutes ces influences là pour faire quelque chose de cohérent, de digéré.

Comment composes-tu ta musique ?

Je bosse sur un home studio, donc chez moi. J’ai un équipement traditionnel avec des claviers, des pads, et puis j’ai un séquenceur sur l’ordinateur. Le processus en lui-même, c’est celui de la page blanche, je pars de rien. En fonction des morceaux, je vais démarrer différemment. Par exemple, si les temps qui ont précédé le travail j’ai été marqué par un son particulier, une voix ou quelque chose comme ça, je vais démarrer à partir de ce sample là et construire autour de cet élément. Mais sinon, je commence fréquemment par placer un beat et puis après c’est de la composition pure, je laisse mes mains divaguer sur le clavier, parfois sur la guitare. Je mélange aussi le travail des instruments virtuels que me permet l’ordinateur, avec la présence de vrais instruments, comme la guitare. C’est vraiment un élément important pour moi, je suis instrumentiste à la base et j’aime m’en servir, j’aime la chaleur d’un «vrai» instrument de musique. On en revient à l’idée de faire une musique qui a de l’âme. Quand tout vient de l’ordinateur, ça peut refroidir un peu les choses.

Qu’est ce qui se prépare prochainement ?

Le projet a prit un coup de boost depuis ma sélection au Starter 2016. Je suis actuellement en grande réflexion et en préparation d’un live. J’ai donc commencé à travailler là-dessus. J’ai un peu mis en pause pour le moment tout ce qui est composition, pour me consacrer vraiment à l’élaboration d’un spectacle live. Par ailleurs j’espère pouvoir sortir un EP, à la rentrée prochaine, autour du mois d’octobre. Donc attention, j’arrive !

Propos recueillis par Laura C.

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • Amiral!
    Corruption
  • My Ink Leads Fools
    Ballad In Valhalla
  • THE ROYAL TOUCH
    Inside Out
  • Ben LORKA
    Perdre le nord
  • Klangfeld
    Black Star
  • Lazaar
    Dans la Glace
  • Mister Vince
    Dominica
  • Elodie Kimmel
    L'abri du silence
  • Pastobal
    Sucrez le café
  • Djenavi
    Morceau 1
  • Prodige Talkbox
    Electrik Boogie
  • Klangfeld
    The Howling
  • Bremen
    Rien qu'une larme
  • TracyLor
    Ckado freestyle2
  • Mystical Ways
    Mystical Ways - Knockin' on heaven's door
  • kontrefasson
    pognon
  • Djenavi
    Morceau 2
  • Milou LeïZ
    RAMDAM CHZ LS CINOK- Teaser
  • Oncle Oedipe
    Résilience
  • Thomas Lyden
    Western Express
  • LA VAGUE
    CRUSH IN A CRASH
  • Before You Crash
    Aurore
  • CinetiK
    Obsession
  • Eukaliptus Concept
    Teaser
  • Sak' & Les Stéréo Tipps
    Bouquet de Phrases
  • Au Sud De Nulle Part
    X
  • Amiral!
    Requiem
  • UPSKIRT
    RATuPu
  • Zarhzä
    400 Coups
  • AQRCMB
    MA PHILO
  • gwakera
    priere a jah
  • The Bli'rds
    Watermelon Party
  • SHAPS
    Ego SHAPS
  • MLK
    Goudal blues
  • Emmett
    Diviser
  • Les Rois De l'Evasion
    Prophétie
  • Deathtostérone
    Si j'avais une kalach
  • Noona bae
    Body's call
  • Pussygrabbers
    Aywok
  • Cantiq
    Zbeul
  • Malone
    Top of the world (Live)
  • Men Wearing Borsalino
    The Blues Calls Me
  • Gayason
    Les artistes de la cave
  • Memories
    I aged
  • Mélanco
    Glory
  • APONIVI
    Tu
  • Fight
    Hold on
  • FMR
    C'est comme vous voulez " Répétition du 8 mars 2013 "
  • SANTIAGO
    Gilles - album L'Aurore
  • SANTIAGO
    L'Adieu - album L'Aurore
  • Dacryma
    D'ébène & D'ivoire
  • Thomas Demaret
    Post scriptum
  • The Punchies
    As A Child
  • Dreadou
    Traversée du Désert
  • TOMY LOBO
    Can't Stop Crawling
  • Stefan K
    JUSTE UN PEU D'AMOUR
  • DTC
    Liberté
  • tijo zinho
    les vrais
  • papydiss bizo
    kmer boss remix
  • DNA
    Disaster
  • Charlotte & Magon
    Flower Fighter
  • Drikz&Benz
    No Diggity - Blackstreet Feat Dr Dre Cover
  • MÛSH
    la complainte de la terre
  • Drikz&Benz
    Si Facile - Casseurs Flowters Cover
  • The Droppers
    Waiting in Vain
  • Venkman Karma
    Won't be The Same
  • Au Sud De Nulle Part
    et si demain
  • Salia Kouyaté & Fôlikêlaw
    Na n'gasso
  • Snug
    Smoke Pall
  • dardanus
    Un oeil ouvert
  • Prawn Shop
    Bedfellow
  • Hélas
    Ivresse
  • Aayité
    Wherever
  • Except One
    Disease
  • Din Beneficient
    Unplug Your Brain
  • Aayité
    Pourrais-Tu?
  • NEIGE FKJ
    PERIHELIE
  • DJENKAFO
    Sankouli
  • black ship Company
    Outside of History
  • NonoLaFripouille
    J'ai une blonde dans mon GPS
  • SOPHREN
    Masculin Féminin
  • All Access Areas
    Why
  • 7AC
    De Quoi Ça Parle
  • The Pringles
    Lust for the 70s
  • Agadès
    Une Vie
  • Neobled
    Les Monstres
  • Trois Six Cinq
    Aristosales
  • PALOMA LANDGRAVE
    "My funny valentine"
  • Theory of youth
    Blanche
  • Bitch Slappers
    Chicken of the death
  • Julien Fumaz
    Qui je suis
  • Boolumbal
    hamadi manna
  • Positiv' Sight
    Vitesse
  • Evans Soa
    Soit Ma First Ladies
  • Résilience
    Bruit de fin
  • KroK
    Tartine de merde
  • ASAP
    Laureen (Studio)
  • Team Paname
    Team Paname - Extrait
  • Kr'eyes
    AVATAR
  • LA VAGUE
    SAY GOODBYE