29/02/2020

« The Chessboard », un projet ovnis

Le 29 février 2020, marque un tournant important dans l’histoire du groupe Delta Tea. Cette date correspond à la sortie de leur tout premier E.P et surtout à l’aboutissement d’un travail acharné que nous avons eu la chance d'entendre en avant première. Après l’écoute de ces cinq morceaux,  il est difficile de ne pas imaginer les quatre musiciens travaillant sans relâche. Une image s’impose à nous, celle  du savant fou prêt à tout pour arriver à la version la plus parfaite de son œuvre. Ce projet si minutieux, c’est « The Chessboard », signifiant « L’échiquier ».

Avant d’entrer dans une analyse plus détaillée de l’E.P, qui est Delta Tea ?  Ce groupe se compose d’Antoine Gehin au clavier, Clovis Gehin à la guitare, Oscar Decamps à la basse et enfin Kilian Beyly à la batterie. En somme un quatuor musical tout à fait classique. Pourtant ce que les membres du groupe font de leurs instruments détonne, s’oppose radicalement à l’ordinaire. Les quatre musiciens sont avant tout des génies musicaux, nous pourrions presque parler de scientifiques. En seulement cinq morceaux, nous retrouvons du rock, du métal, du jazz, de l’électro et même des sonorités classiques… Si le mélange des genres est un processus auquel le public est habitué, ce qui surprend chez Delta Tea c’est la manière avec laquelle ils mélangent, ajustent et harmonisent les instruments et sonorités.   

Prenons « Chessboard », le premier morceau de l’E.P. Le titre dure presque sept minutes. Sept minutes durant lesquelles nous pouvons apprécier une texture extrêmement riche et travaillée. Dès les trente premières secondes, nous passons d’une ambiance féerique et mystérieuse à celle beaucoup plus imposante du métal. Cependant, ce changement d’ambiance n’est pas radical. Il est exécuté avec finesse. Alors que le thème joué est le même, les instruments et la manière dont ils sont amenés nous fait valser d’une ambiance à l’autre. De plus, Delta Tea a aussi cette capacité à nous surprendre. Nous sommes à deux minutes du titre, le thème dominant est rock, seulement, subtilement des notes de piano viennent adoucir ce passage lui donnant une sonorité presque pop. Nous pensons aussi à « Until Dust », le troisième morceau de l’E.P, certainement le plus singulier mais également le plus magistral de tous. Il semblerait que les musiciens nous racontent une histoire fabuleuse. Alors qu’une ambiance de métal progressif semble contrôler toute la première partie du morceau, nous assistons à une véritable valse où les genres et les instruments se répondent. Tandis que la guitare électrique enchaîne ses solos elle finit par jouer en cœur avec la batterie dans une mélodie déchaînée. S’en suit un moment de flottement presque magique et hanté par une ambiance digne d’un opéra classique. Puis nous avançons dans cette aventure pour nous retrouver dans un univers inspiré de la musique latine ainsi que de jazz...

Cette impression d’être entraîné dans une aventure à chaque morceau confirme cette idée de musique cinématographique. Delta Tea crée une musique imagée. La présence des paroles est très rare, voir inexistante dans cet E.P. Il y a bien l’apparition mystique d’une chorale dans certains morceaux, seulement ces voix ne sont pas là pour que nos oreilles déchiffrent ce qu’elles prononcent avec harmonie. Elles instaurent un univers lyrique, presque fantastique aux morceaux. Ainsi, la construction minutieuse des cinq titres de l’album suffit à nous laisser imaginer un décor dans notre esprit, digne d’une péripétie de Game of Thrones ou même d’un film de science fiction comme nous l’indique les sons d’électro à la fin de l’« Outro ». On imagine facilement un vaisseau spatial quitter la Terre, comme si les quatre membres du groupe dont la musique repartaient pour composer des morceaux encore plus inspirés et inspirants…

La dextérité de Delta Tea ne peut donc que nous surprendre et nous émerveiller. Il faudrait écouter chaque morceau plusieurs fois pour déceler toutes les pépites des compositions. Maîtres de leur échiquier, ils déplacent chaque pion avec soin, stratégie et patience.

Delta Tea nous tend la clé de son univers, à nous d’en faire bon usage !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • HNZN
    whatever i ve done
  • TONIO RENO
    Mères du monde
  • kontrefasson
    pognon
  • ANYWAYZ
    Kill Me
  • Amiral!
    Requiem
  • Attara Orchestra
    Jipasi
  • Chapati Club
    La solitude
  • Sessoh
    Galaktikflow 2
  • ACOUSTIC'BAROUF
    C'est Pas Moi (live)
  • Noona bae
    Close to you
  • SORRY FOR ZE NOISE
    Riddin'
  • Rikki Blitz
    J'ai encore rêvé de toi
  • Explicite
    C'est pas grave
  • artweg
    UNSTOPPABLE
  • Van Gogh Superstar
    Un monde à refaire
  • Moses Christopher
    We Are All Refugees
  • tijo zinho
    les vrais
  • Attara Orchestra
    Abyāhati
  • Din Beneficient
    Spirit's Wanker
  • kontrefasson
    travailler
  • Acedia Mundi
    The Sadist Is The Saddest
  • Backside Project
    Te laisser ma place
  • Petit HoMme
    Le Tête la première
  • Camélia Pand'or
    LE CACTUS
  • Staaal
    Midnight
  • EYE 'N' EAR
    We shall never surrender
  • LA VAGUE
    HARDCORE MELANCHOLIA
  • Association de Malfaiteurs
    Mary had a litlle lamb SRV
  • The Cleaner
    Approch your head
  • Hyperbios
    Pour Toutes les fois
  • Ginger Spring & Show
    The cat
  • JO-MANYX DIT LA VERTU DU VICE
    A O C
  • Fight
    Come
  • ANYWAYZ
    The Unsaid
  • Marika de
    Dis-moi quand
  • FMR
    C'est comme vous voulez " Répétition du 8 mars 2013 "
  • ASAP
    Wasted Live Concert à L'Etage Paris 10ème
  • La Main Chaude
    Costa Del Sol
  • michel michels
    aaaaa
  • PRIVATE JACK
    Hold the line
  • The Drunken Lazy bastards
    FOGGY DAY
  • ANATURNA
    Call of the soul
  • F&G
    Move With Me
  • Blue Jeans
    this world live
  • Before You Crash
    Styx Puke
  • Dreadou
    Traversée du Désert
  • Explicite
    Un regard se pose
  • EDEN PILL
    My World
  • Dacryma
    D'ébène & D'ivoire
  • Thibault
    In my mind
  • Drikz&Benz
    Galway Girl - Ed Sheeran Cover
  • NAWAX
    Geexs
  • HELL-LINE
    Agoraphobia live 18/11/12
  • Maxime et Julien
    Les Moustiques
  • Gianni Cocco
    Abyss
  • L'AUTRE
    Le plus beau concerto
  • MALAKAF
    Sauvez la planète
  • Difficult To Cure
    Sans regret
  • LES PARESSEUX (que de nom!!!)
    CA C'EST VRAIMENT TOI Cover Live
  • SAMSKARA
    Sans Conscience
  • HIGHER THAN
    SWORD UP
  • Fools & Heroes
    Bad Porn
  • The Party Time
    Give me a Stuff
  • Oncle Oedipe
    Résilience
  • Fear Club
    Lost And Found
  • (We Are) Naïve
    Childhood
  • HUMANIST
    Nan Nan Nan
  • C-Djo
    Amour impossible
  • Gary O'slide
    Dark swamp blues
  • The Crook and the Dylan's
    Down
  • Disco-Nected
    Here To Stay
  • Pat Kay
    Wound
  • Pascal Rasmussen
    Partir là-bas
  • SOPHREN
    Masculin Féminin
  • DoD
    Bleed
  • THE BGB
    Intensément
  • Stabar
    Deux Papas
  • My Ink Leads Fools
    Moon Staircase
  • Houn
    NoWhere
  • Erika Lernot
    Oyaya
  • SNAKEE CERGY
    SNAKEE - SQUELETTE
  • Michael John Von Boost
    Song For Captain Hook
  • Eden Fight
    Natty Roots
  • Aftermoon
    Rusty and Alone
  • Thomas Lyden
    Western Express
  • ORUS
    majda
  • Except One
    Break the Wall
  • THE ROYAL TOUCH
    LONG LIVE TO ROCK
  • Mélanco
    FORSAKEN HOPE
  • Cantiq
    Zbeul
  • Petit HoMme
    Dix doigts
  • Mathyl
    j'm'abandonne
  • Jocko
    Robotix
  • Thomas Lyden
    A Phoenix Never Dies
  • Julien Fumaz
    Qui je suis
  • Explicite
    Plan à trois
  • MAB
    Gringo
  • BLOWMIND
    Lying
  • Shattered Memories
    Fire In The Sky (Instrumentale)
  • LARSEN
    Attitude