29/02/2020

« The Chessboard », un projet ovnis

Le 29 février 2020, marque un tournant important dans l’histoire du groupe Delta Tea. Cette date correspond à la sortie de leur tout premier E.P et surtout à l’aboutissement d’un travail acharné que nous avons eu la chance d'entendre en avant première. Après l’écoute de ces cinq morceaux,  il est difficile de ne pas imaginer les quatre musiciens travaillant sans relâche. Une image s’impose à nous, celle  du savant fou prêt à tout pour arriver à la version la plus parfaite de son œuvre. Ce projet si minutieux, c’est « The Chessboard », signifiant « L’échiquier ».

Avant d’entrer dans une analyse plus détaillée de l’E.P, qui est Delta Tea ?  Ce groupe se compose d’Antoine Gehin au clavier, Clovis Gehin à la guitare, Oscar Decamps à la basse et enfin Kilian Beyly à la batterie. En somme un quatuor musical tout à fait classique. Pourtant ce que les membres du groupe font de leurs instruments détonne, s’oppose radicalement à l’ordinaire. Les quatre musiciens sont avant tout des génies musicaux, nous pourrions presque parler de scientifiques. En seulement cinq morceaux, nous retrouvons du rock, du métal, du jazz, de l’électro et même des sonorités classiques… Si le mélange des genres est un processus auquel le public est habitué, ce qui surprend chez Delta Tea c’est la manière avec laquelle ils mélangent, ajustent et harmonisent les instruments et sonorités.   

Prenons « Chessboard », le premier morceau de l’E.P. Le titre dure presque sept minutes. Sept minutes durant lesquelles nous pouvons apprécier une texture extrêmement riche et travaillée. Dès les trente premières secondes, nous passons d’une ambiance féerique et mystérieuse à celle beaucoup plus imposante du métal. Cependant, ce changement d’ambiance n’est pas radical. Il est exécuté avec finesse. Alors que le thème joué est le même, les instruments et la manière dont ils sont amenés nous fait valser d’une ambiance à l’autre. De plus, Delta Tea a aussi cette capacité à nous surprendre. Nous sommes à deux minutes du titre, le thème dominant est rock, seulement, subtilement des notes de piano viennent adoucir ce passage lui donnant une sonorité presque pop. Nous pensons aussi à « Until Dust », le troisième morceau de l’E.P, certainement le plus singulier mais également le plus magistral de tous. Il semblerait que les musiciens nous racontent une histoire fabuleuse. Alors qu’une ambiance de métal progressif semble contrôler toute la première partie du morceau, nous assistons à une véritable valse où les genres et les instruments se répondent. Tandis que la guitare électrique enchaîne ses solos elle finit par jouer en cœur avec la batterie dans une mélodie déchaînée. S’en suit un moment de flottement presque magique et hanté par une ambiance digne d’un opéra classique. Puis nous avançons dans cette aventure pour nous retrouver dans un univers inspiré de la musique latine ainsi que de jazz...

Cette impression d’être entraîné dans une aventure à chaque morceau confirme cette idée de musique cinématographique. Delta Tea crée une musique imagée. La présence des paroles est très rare, voir inexistante dans cet E.P. Il y a bien l’apparition mystique d’une chorale dans certains morceaux, seulement ces voix ne sont pas là pour que nos oreilles déchiffrent ce qu’elles prononcent avec harmonie. Elles instaurent un univers lyrique, presque fantastique aux morceaux. Ainsi, la construction minutieuse des cinq titres de l’album suffit à nous laisser imaginer un décor dans notre esprit, digne d’une péripétie de Game of Thrones ou même d’un film de science fiction comme nous l’indique les sons d’électro à la fin de l’« Outro ». On imagine facilement un vaisseau spatial quitter la Terre, comme si les quatre membres du groupe dont la musique repartaient pour composer des morceaux encore plus inspirés et inspirants…

La dextérité de Delta Tea ne peut donc que nous surprendre et nous émerveiller. Il faudrait écouter chaque morceau plusieurs fois pour déceler toutes les pépites des compositions. Maîtres de leur échiquier, ils déplacent chaque pion avec soin, stratégie et patience.

Delta Tea nous tend la clé de son univers, à nous d’en faire bon usage !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • MALAKAF
    Sauvez la planète
  • VoxAxoV
    Tu Te Trouveras
  • THE ROYAL TOUCH
    LONG LIVE TO ROCK
  • Sunday
    Not Alone
  • Erika Lernot
    Jericho
  • BREFF
    LIBERE
  • Maxime et Julien
    Clermont Ferrand
  • My Own Fear
    It was Right, It was Good, It was Gore
  • Le Traquenard
    Dégage t'es moche (marche à l'ombre remake)
  • Gary O'slide
    Western Canyon
  • MALAKAF
    Perdu dans l'océan indien
  • Bremen
    La petite mort
  • Libéral D
    Libérez Juppé
  • 2MB
    FIRE 2012
  • ALDEZIA
    Good-bye
  • Pastobal
    The sound of revolution
  • SEPTEMBER BOY
    Alive
  • 6:33
    I Like It
  • KELAA
    SOURD
  • ORUS
    majda
  • Gayason
    Bun dem
  • Simply Jazz
    All Blues
  • Pascal Rasmussen
    Afrique latine
  • Stefan K
    MAIS QU'EST CE QU'ON ATTEND
  • Fading Cuts
    Close
  • T-Moon
    Love You This Way
  • DNA
    The Storm Legacy
  • michel michels
    aaaaa
  • My Ink Leads Fools
    Moon Staircase
  • ZUUL FX
    "Beat the Crap Out
  • dardanus
    Contredanse
  • La réponse
    42
  • LW Sounds
    Steel Keeper
  • Synapse
    One Bad Day Away
  • Tao Menizoo
    Released
  • GreyStones
    The Quest
  • Theory of youth
    poke my self esteem
  • Julien Fumaz
    Ces envies de douleur
  • FARIO
    Funambule
  • Lazaar
    Coupé du Monde
  • Florian GUSTAVE - Richie Storm
    La parade des colibris
  • Ozymandias
    Trail of Tears (rough mix)
  • DÖS
    Papa Maman (Remix Maître gims - CHANGER)
  • Rikki Blitz
    Flawless
  • Affirmative Action
    Ta Soeur
  • Seii
    Sea
  • ANYWAYZ
    Some Days
  • Bluebird Supernovae
    Bluebird Supernovae - Orline
  • Simply Jazz
    No Problem
  • The Punchies
    No Way
  • Houn
    Végétale danse
  • Maxime et Julien
    Ligne 6
  • ASAP
    Free (Studio)
  • I Lambi
    Flat Foot Hustla
  • grantoizeaunwar
    Hum ouais
  • Marion Madsoul
    What I Am
  • black ship Company
    Outside of History
  • FMR
    C'est comme vous voulez " Répétition du 8 mars 2013 "
  • milan
    I don't know why I can't decide
  • Gianni Cocco
    The Cult
  • mamad l aliéné
    on veut du changement
  • Before You Crash
    Breaking Point
  • Lion Thunder
    E alow
  • My Own Fear
    My Own Fear
  • Kybb
    Dolores décolle
  • The CharmRocks
    Whiskey in the Jar (version album 2017)
  • Christian Vaudescal
    Elle passe
  • Le bal des trépassés
    hamster
  • Moshi-Moshi
    Il fait chaud
  • ManCris Lovaïlé
    Vers l’intérieur
  • FRANCOIS ESSINDI
    Akonolinga
  • Brako
    Jamais
  • Tao Menizoo
    Wreckage
  • The JFKs
    Dusty Man
  • Lion Thunder
    Fresh
  • Marion Madsoul
    Jade
  • Les Rues du monde
    Et voilà
  • Prodige Talkbox
    Fresh
  • No sugar no milk
    Bounce
  • Toxic Overdrive
    BOREDOM
  • TOMY LOBO
    Climb Over The Mountains
  • UPLOWS
    I DO
  • Pascal Rasmussen
    Ode à la plus belle des femmes
  • Chloé
    Toxic
  • IDALO SOA
    If I Had a Way
  • Eva donc Jouhet
    Le plus beau jour
  • Vsky
    Vivre dans Babylone
  • Mystical Ways
    Mystical Ways - Knockin' on heaven's door
  • IILYD
    Nervosa
  • Bremen
    Rien qu'une larme
  • Except One
    Wake Up
  • Vent Pire
    La rue meurt
  • Laminar Flow
    Between Your Legs
  • WHISPERERS
    Gamblers
  • The Dom's
    I wanna talk about your love
  • Except One
    Disease
  • Gayason
    Les artistes de la cave
  • Charlotte & Magon
    ALIENS
  • FRIEDA
    DÉMO ROSES
  • The Link
    She