07/04/2017

[Interview] Santiago : "Je rentre facilement en transe"

A l'origine projet solo, l'univers rock psychédélique de Santiago a plu à Hugo Bracchi, Félix Bourgeois et Thomas Subiranin qui l’ont rejoint. Aujourd’hui, Santiago ne fait plus cavalier seul. A l’occasion de leur participation au dispositif Starter 2017, nous les avons rencontrés et leur avons posé quelques questions. 

Combo95 : Si l’on revenait un peu à la genèse de Santiago et du projet ? 

Santiago : Avant, j’avais un groupe de garage rock en anglais. On avait enregistré un album avec Yarol Poupaud et pas mal joué dans les salles parisiennes. Au bout de 10 ans, ce duo a cessé d’exister. J’ai donc commencé à écrire des chansons seul. Je faisais aussi pas mal d’expérimentations avec des instruments comme le balalaïka, un instrument Russe, que j’avais amplifié. On peut dire que c’était de la musique de chambre, j’étais dans un petit appartement parisien et j’enregistrais sur mon ordinateur. J’ai rapidement eu plusieurs compositions, j’en ai sélectionné 5 pour les enregistrer. C’est comme ça qu’est né le premier EP. L’enregistrement se passait à Midilive, il a pris pas mal de temps car c’était assez compliqué de traduire l’ambiance « musique de chambre » dans un gros studio. Le mixage s’est passé avec Hugo Bracchi, qui est aujourd’hui mon bassiste. On s’est tout de suite bien entendu, on avait une réelle complicité musicale alors a germé l’idée de faire un groupe. Il a ramené Félix Bourgeois, le batteur et moi Thomas Subiranin, le guitariste. J’étais fan de la musique de Thomas, il sortait aussi des petits morceaux composés dans sa chambre. Cela fait maintenant 1 an et demi qu'on joue ensemble ! Les morceaux du projet que j’avais en solo ont été remixés et réarrangés. A côté, on a commencé à créer tous ensemble. C’est une sorte de transition. Même si cela porte le nom de mon projet solo, j’espère vraiment que cela devienne un groupe.

Combo95 : Cela fait un peu plus d’un an que l’EP « Aurore » est sorti. Après avoir passé une majeure partie de l’été en résidence avec tes musiciens pour enregistrer, le second EP sort en 2017. Tu peux nous le présenter un petit peu ? Diffère-t-il du premier dans le sens où vous êtes maintenant 4?

Santiago : On l’a enregistré à la plage, du coup ce n’est pas du tout la même ambiance qu’un appartement parisien ! Dans le premier EP, il n’y a pas du tout de batterie, j’avais utilisé quelques éléments percussifs, mais la base était uniquement sur de l’instrument à corde le texte et la voix. Alors que pour cet EP, on a vraiment fait un travail de son. On a bénéficié d’une résidence dans le sud de la France en plus du studio midilive. On voulait savoir ce que nous étions capables de produire tous les quatre. Les chansons sont composées et travaillées de façon très différente, sur un système de cassure. L’EP suit une ligne conductrice, même si se sont toutes des chansons à tiroir. Dans une chanson tu as trois ou quatre histoires. On retrouve une vraie cohérence de son, ce qu’il n’y avait pas dans le premier.

Combo95 : Vous portez un attachement particulier aux émotions, à la musique transe dont vous vous inspirez beaucoup. A quoi cela est-il dû ?

Santiago : Depuis que j’ai 13 ans je fais de la musique. La première fois que j’ai joué, c’est ce que j’ai ressenti. Je crois que je rentre facilement en transe. (Rires). A force de jouer, j’ai compris que c’était cette sensation que j’aimais dans la musique, un dépassement total. Il y a une notion de danger aussi. Dans la musique aujourd’hui, il y a moins cet aspect de danger, tu as ton album qui est bien mixé, les positions scéniques sont bien travaillées. J’aime vraiment cette idée d’imprévu. Je n’aime pas monter ce que l’on me demande de montrer.

Après, j’ai travaillé cet aspect transe quand j’étais aux Beaux-Arts de Cergy. Mes professeurs m’ont orienté vers la musique contemporaine. Je m’y suis beaucoup intéressé. J’allais souvent à la médiathèque, où je me suis fait une collection de rythmes de transe de tous les pays : Madagascar, Sahel, etc. J’ai samplé tous ceux qui m’intéressaient le plus. J’ai découvert les griots africains, de longs récits sur un fond musical, parfois rythmés uniquement d’un tambour qui fait rentrer totalement en transe. Je trouve qu’il y a une ambiance très moyenâgeuse dans cette transe-là.

Combo95 : Outre Starter, cette année semble particulièrement importante pour le groupe, le groupe est en pré sélection du mégaphone tour, fait partie du dispositif d’accompagnement Grand Zebrock d’Ile De France, les Nuits Désinvolt. Aurais-tu une explication à cette soudaine éclosion ?

Santiago : Je dirais que c’est la suite logique du travail que l’on a pu fournir. En tout cas, je suis vraiment content et c’est de bon augure. Cela fait maintenant 1 an et demi que l’on travaille à solidifier le projet. C’est donc la parfaite opportunité.

Combo95 : Avec ces divers accompagnements, tu as l’opportunité de faire beaucoup de résidences, que cherchez-vous à travailler ? 

Santiago : On a déjà eu l’occasion de faire pas mal de résidences où on a pas mal travaillé les aspects scéniques. Je voulais mettre en place plus qu’on concert, mais un véritable spectacle. J’avais vraiment besoin de conseils pour trouver la forme scénique correspondant aux morceaux avec des costumes par exemple.  

Propos recueillis par Maëlyss

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • Hollyblood Blvd
    Nervous Breackdown
  • Marika de
    Dis-moi quand
  • HIGHER THAN
    ROOM SERVICE
  • papydiss bizo
    visionnaire
  • Norfolk
    Wise old men (live)
  • Be My Guest
    A CAPELLA
  • Affirmative Action
    Ta Soeur
  • Malemort
    Atomique diplomatie-French romances
  • KcFix
    Gova
  • Mekintown
    Les seins
  • Ibis Lawrence
    Trap
  • Disco-Nected
    Here To Stay
  • The Dom's
    It's OK
  • Mekintown
    clair de lune
  • LW Sounds
    Renaissance
  • UPLOWS
    I DO
  • WILLY BLANK
    Not an angel
  • PALOMA LANDGRAVE
    "My funny valentine"
  • DÖS
    J'oublie pas
  • Aftermoon
    Stellar Blue
  • Christian Vaudescal
    Elle passe
  • ARBO
    Intro Tic toc
  • Red Off
    French Night
  • Kashin Class
    2'84
  • Shattered Memories
    Off The Angels
  • Kr'eyes
    AVATAR
  • Charlotte & Magon
    We Are The Thunder
  • La Malice
    Without Guetta I can't dance
  • SMILE DAVIS BAND
    GREEN BOBO (C Boyer)
  • Fight
    Come
  • grantoizeaunwar
    ITACHI
  • mamad l aliéné
    on veut du changement
  • Le Traquenard
    Les Relous (Chanson engagée)
  • Milou LeïZ
    AKATPATT live acoustic
  • PACOTILLE
    La gloire
  • Random French Dude
    Super Héros
  • Maybe Starry Skies
    plume
  • AQRCMB
    ACCEPTE MOI
  • Mister Vince
    T'as passé l'âge pour mourir
  • Team Paname
    Team Paname - Extrait
  • Akamba
    Il est fou (démo)
  • Naphets & Modja
    automobulle
  • IBA
    Show me what you got
  • Perpetual
    Touching The Stars
  • Kybb
    Dolores décolle
  • Tchéaps
    A quoi bon sert?
  • Ayenalem
    En Attendant
  • M16F
    CLAQUE TON 16
  • La réponse
    Ami Menteur
  • Be My Guest
    LA FILLE D'EN FACE
  • Mélanco
    Fade To Black
  • RELATIVE MIND
    Run Away
  • FOXY STYLE
    Love foolosophy
  • Vicktorya
    The Cursed One
  • Boolumbal
    mdimbe
  • [Stömb]
    2015 - 05 The Crossing
  • Bitch Slappers
    Disturbing stroll
  • BRJ
    Really Love
  • KcFix
    Kc Show
  • Din Beneficient
    Unplug Your Brain
  • Phil Auzard et Garba Groove
    TLA - T'es là !
  • BEARS SMOKE CIGARETTES
    Mobidick
  • KroK
    Amore à mort
  • SWEETCOVER
    Sweetcover
  • Djaifrai
    Bewitched
  • TO DE Y
    De bon matin
  • Baron Rouge
    Wild Road
  • ALDEZIA
    Brainwashed
  • Camélia Pand'or
    Kung Fu Pand'or
  • Haylo Tuner
    Ride The Prejudice - Haylo Tuner Re-Edit
  • Association de Malfaiteurs
    The Wall Pink Floyd
  • WILD SAGE
    Take a Board
  • Hyperbios
    Culture-Hell
  • Des gars d'la boule
    boule de neige
  • SKS CREW
    LUNE DE MIEL
  • L'Attache Parisienne
    J'ai pas l'moral
  • AQRCMB
    MA PHILO
  • UNM
    Always On The Run - Lenny Kravitz (Cover)
  • Houn
    El sol
  • The Dom's
    Give me it up
  • Mamoon
    Nawlé
  • TISANIERS
    Deux coeurs pour vivre
  • YARNO
    Ad Vitam
  • YARNO
    trop tard
  • I Lambi
    Abyssinian Princess
  • serial crieur et aayite
    Si haut
  • The Drunken Lazy bastards
    FOGGY DAY
  • LW Sounds
    Explore (mixété)
  • DJEDA
    Fying eyes
  • Moshi-Moshi
    Le Havre
  • The Drunken Lazy bastards
    MARRY ME
  • KELAA
    DINGUE
  • Pussygrabbers
    Aywok
  • BELLE EPOQUE CHANSON SWING
    La lettre
  • Lenoo
    Friction
  • Les Rois De l'Evasion
    Cyber dilemme
  • Apaloosa
    Le Monde en Faces (Morceau 3 - Acte II)
  • DÖS
    Lumière du Paradis - INEDIT
  • blue jeans
    repete du 10 avril
  • Phil Auzard et Garba Groove
    TUM - Etrange idée