29/02/2020

« The Chessboard », un projet ovnis

Le 29 février 2020, marque un tournant important dans l’histoire du groupe Delta Tea. Cette date correspond à la sortie de leur tout premier E.P et surtout à l’aboutissement d’un travail acharné que nous avons eu la chance d'entendre en avant première. Après l’écoute de ces cinq morceaux,  il est difficile de ne pas imaginer les quatre musiciens travaillant sans relâche. Une image s’impose à nous, celle  du savant fou prêt à tout pour arriver à la version la plus parfaite de son œuvre. Ce projet si minutieux, c’est « The Chessboard », signifiant « L’échiquier ».

Avant d’entrer dans une analyse plus détaillée de l’E.P, qui est Delta Tea ?  Ce groupe se compose d’Antoine Gehin au clavier, Clovis Gehin à la guitare, Oscar Decamps à la basse et enfin Kilian Beyly à la batterie. En somme un quatuor musical tout à fait classique. Pourtant ce que les membres du groupe font de leurs instruments détonne, s’oppose radicalement à l’ordinaire. Les quatre musiciens sont avant tout des génies musicaux, nous pourrions presque parler de scientifiques. En seulement cinq morceaux, nous retrouvons du rock, du métal, du jazz, de l’électro et même des sonorités classiques… Si le mélange des genres est un processus auquel le public est habitué, ce qui surprend chez Delta Tea c’est la manière avec laquelle ils mélangent, ajustent et harmonisent les instruments et sonorités.   

Prenons « Chessboard », le premier morceau de l’E.P. Le titre dure presque sept minutes. Sept minutes durant lesquelles nous pouvons apprécier une texture extrêmement riche et travaillée. Dès les trente premières secondes, nous passons d’une ambiance féerique et mystérieuse à celle beaucoup plus imposante du métal. Cependant, ce changement d’ambiance n’est pas radical. Il est exécuté avec finesse. Alors que le thème joué est le même, les instruments et la manière dont ils sont amenés nous fait valser d’une ambiance à l’autre. De plus, Delta Tea a aussi cette capacité à nous surprendre. Nous sommes à deux minutes du titre, le thème dominant est rock, seulement, subtilement des notes de piano viennent adoucir ce passage lui donnant une sonorité presque pop. Nous pensons aussi à « Until Dust », le troisième morceau de l’E.P, certainement le plus singulier mais également le plus magistral de tous. Il semblerait que les musiciens nous racontent une histoire fabuleuse. Alors qu’une ambiance de métal progressif semble contrôler toute la première partie du morceau, nous assistons à une véritable valse où les genres et les instruments se répondent. Tandis que la guitare électrique enchaîne ses solos elle finit par jouer en cœur avec la batterie dans une mélodie déchaînée. S’en suit un moment de flottement presque magique et hanté par une ambiance digne d’un opéra classique. Puis nous avançons dans cette aventure pour nous retrouver dans un univers inspiré de la musique latine ainsi que de jazz...

Cette impression d’être entraîné dans une aventure à chaque morceau confirme cette idée de musique cinématographique. Delta Tea crée une musique imagée. La présence des paroles est très rare, voir inexistante dans cet E.P. Il y a bien l’apparition mystique d’une chorale dans certains morceaux, seulement ces voix ne sont pas là pour que nos oreilles déchiffrent ce qu’elles prononcent avec harmonie. Elles instaurent un univers lyrique, presque fantastique aux morceaux. Ainsi, la construction minutieuse des cinq titres de l’album suffit à nous laisser imaginer un décor dans notre esprit, digne d’une péripétie de Game of Thrones ou même d’un film de science fiction comme nous l’indique les sons d’électro à la fin de l’« Outro ». On imagine facilement un vaisseau spatial quitter la Terre, comme si les quatre membres du groupe dont la musique repartaient pour composer des morceaux encore plus inspirés et inspirants…

La dextérité de Delta Tea ne peut donc que nous surprendre et nous émerveiller. Il faudrait écouter chaque morceau plusieurs fois pour déceler toutes les pépites des compositions. Maîtres de leur échiquier, ils déplacent chaque pion avec soin, stratégie et patience.

Delta Tea nous tend la clé de son univers, à nous d’en faire bon usage !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • WASTE
    Get up and Dance
  • PACOTILLE
    Dansons
  • N'ine
    Un pied devant l'autre
  • DeepKiss
    Remember
  • Sister Moon
    All we Are
  • Alpha Brutal
    Blue Cats
  • COLOMBE
    L'homme du monde
  • DÖS
    NO CONTEST - 100% EXCLU
  • Alpha Brutal
    Hunt
  • Malemort
    Diamond-French romances
  • Aftermoon
    Stellar Blue
  • Le bal des trépassés
    hamster
  • SAMSKARA
    Les Siens
  • WHISPERERS
    Gamblers
  • SEPTEMBER BOY
    TRAVEL DREAM
  • Difficult To Cure
    Sans regret
  • Humans B
    Don't Stand By Me
  • Alpha Brutal
    EPIC SONG
  • Rock Incidence
    Walking Dog
  • Theory of youth
    Mars syndrome
  • KOPPER8
    AMNESIA
  • IRIE ORCHESTRA
    In my life
  • CARGO Time
    LTDS
  • WILD SAGE
    Mount
  • Stefan K
    RESTEZ COOL
  • Johndoe Umoya
    Celita
  • Brako
    Senora
  • Difficult To Cure
    Cythérée
  • SOUNALIGHTA
    Tropicalizer
  • Laminar Flow
    Organic
  • Geekinshort
    Panda NewGen
  • Fringale
    Hey (EP 2015)
  • YARNO
    fleur d'amour
  • The Pringles
    California life
  • Fear Club
    Lockets - Surrender (Fear Club Remix)
  • Prïme
    Donne moi
  • Mathyl
    Rappelle toi
  • I Lambi
    Rudy Gun Laddie
  • Mr peck
    EGARER
  • MUFFINS
    Mon fils est dans l'école
  • 6ra braco
    Laisse ton instinct te guider
  • Oyster Toaster
    Blackout (premix 1st shot exclue 95sounds)
  • the eleven
    Sunday Morning
  • ToPLEX
    La Bête
  • DEEVA
    Misunderstood
  • Time Code
    Astral Chase
  • Sessoh
    En attente
  • SANTIAGO ALDUNATE
    L'Adieu - album L'Aurore
  • Niko
    Celtic Paradise
  • Back Lash
    No Cure
  • Memories
    I aged
  • Elodie Kimmel
    Spectres
  • Spank Sinatra
    Hippy Day
  • fonchild
    pull down
  • UNM
    Always On The Run - Lenny Kravitz (Cover)
  • Marty Brownn
    Mushin
  • APONIVI
    Tu
  • Waykiki Boys
    cumbia del adios
  • Old School Experience
    Correspondance confidentielle
  • Deathtostérone
    Je te baise sur la Marseillaise
  • Oncle Oedipe
    L'Ami
  • Gayason
    Bun dem
  • Baï-Kal
    Happy Hours
  • Seii
    Something is Killing us
  • Maybe Starry Skies
    cephei
  • Les Cahiers d'Auré
    Mademoiselle A
  • Kybb
    Yes We Can
  • Mekintown
    Les seins
  • Lady Liberty
    Power of Love
  • THE RED THEATER PROJECT
    dream under the moon
  • Pastobal
    The sound of revolution
  • LAUTHO
    Diabolica
  • FAZ
    Matinada
  • Tribazz
    Spoil the dance
  • WILD SAGE
    Roadside
  • NonoLaFripouille
    devant le monoprix
  • Orphé
    Jalouse
  • MALAKAF
    AYO
  • TISANIERS
    Aphrodite et Ares
  • MiND
    You Should Have Been There
  • Down Trigger
    Relentless
  • Dreadou
    Feelin Dizzy
  • The twisted minds
    Slave
  • AKUGASASY
    Patima
  • BloodyKops
    Running Away
  • Haunted Hunters
    Shoot The Haters
  • WASTE
    Give it Up
  • JOACKIM MAKK
    CHAMPION REMIX
  • Sak' & Les Stéréo Tipps
    Le temps d'une danse
  • MeloWaty
    Story'll be said
  • Back Lash
    The Game
  • The Crook and the Dylan's
    Irlande
  • Time Code
    Call Me
  • NEIGE FKJ
    NOVA (LIVE)
  • Moses Christopher
    We Are All Refugees
  • Niko
    Alone
  • Ailleurs Reggae
    frontiers
  • Disco-Nected
    Fall Away
  • Romuald KOFFI
    M'mo
  • com'enfer
    la machine