29/02/2020

« The Chessboard », un projet ovnis

Le 29 février 2020, marque un tournant important dans l’histoire du groupe Delta Tea. Cette date correspond à la sortie de leur tout premier E.P et surtout à l’aboutissement d’un travail acharné que nous avons eu la chance d'entendre en avant première. Après l’écoute de ces cinq morceaux,  il est difficile de ne pas imaginer les quatre musiciens travaillant sans relâche. Une image s’impose à nous, celle  du savant fou prêt à tout pour arriver à la version la plus parfaite de son œuvre. Ce projet si minutieux, c’est « The Chessboard », signifiant « L’échiquier ».

Avant d’entrer dans une analyse plus détaillée de l’E.P, qui est Delta Tea ?  Ce groupe se compose d’Antoine Gehin au clavier, Clovis Gehin à la guitare, Oscar Decamps à la basse et enfin Kilian Beyly à la batterie. En somme un quatuor musical tout à fait classique. Pourtant ce que les membres du groupe font de leurs instruments détonne, s’oppose radicalement à l’ordinaire. Les quatre musiciens sont avant tout des génies musicaux, nous pourrions presque parler de scientifiques. En seulement cinq morceaux, nous retrouvons du rock, du métal, du jazz, de l’électro et même des sonorités classiques… Si le mélange des genres est un processus auquel le public est habitué, ce qui surprend chez Delta Tea c’est la manière avec laquelle ils mélangent, ajustent et harmonisent les instruments et sonorités.   

Prenons « Chessboard », le premier morceau de l’E.P. Le titre dure presque sept minutes. Sept minutes durant lesquelles nous pouvons apprécier une texture extrêmement riche et travaillée. Dès les trente premières secondes, nous passons d’une ambiance féerique et mystérieuse à celle beaucoup plus imposante du métal. Cependant, ce changement d’ambiance n’est pas radical. Il est exécuté avec finesse. Alors que le thème joué est le même, les instruments et la manière dont ils sont amenés nous fait valser d’une ambiance à l’autre. De plus, Delta Tea a aussi cette capacité à nous surprendre. Nous sommes à deux minutes du titre, le thème dominant est rock, seulement, subtilement des notes de piano viennent adoucir ce passage lui donnant une sonorité presque pop. Nous pensons aussi à « Until Dust », le troisième morceau de l’E.P, certainement le plus singulier mais également le plus magistral de tous. Il semblerait que les musiciens nous racontent une histoire fabuleuse. Alors qu’une ambiance de métal progressif semble contrôler toute la première partie du morceau, nous assistons à une véritable valse où les genres et les instruments se répondent. Tandis que la guitare électrique enchaîne ses solos elle finit par jouer en cœur avec la batterie dans une mélodie déchaînée. S’en suit un moment de flottement presque magique et hanté par une ambiance digne d’un opéra classique. Puis nous avançons dans cette aventure pour nous retrouver dans un univers inspiré de la musique latine ainsi que de jazz...

Cette impression d’être entraîné dans une aventure à chaque morceau confirme cette idée de musique cinématographique. Delta Tea crée une musique imagée. La présence des paroles est très rare, voir inexistante dans cet E.P. Il y a bien l’apparition mystique d’une chorale dans certains morceaux, seulement ces voix ne sont pas là pour que nos oreilles déchiffrent ce qu’elles prononcent avec harmonie. Elles instaurent un univers lyrique, presque fantastique aux morceaux. Ainsi, la construction minutieuse des cinq titres de l’album suffit à nous laisser imaginer un décor dans notre esprit, digne d’une péripétie de Game of Thrones ou même d’un film de science fiction comme nous l’indique les sons d’électro à la fin de l’« Outro ». On imagine facilement un vaisseau spatial quitter la Terre, comme si les quatre membres du groupe dont la musique repartaient pour composer des morceaux encore plus inspirés et inspirants…

La dextérité de Delta Tea ne peut donc que nous surprendre et nous émerveiller. Il faudrait écouter chaque morceau plusieurs fois pour déceler toutes les pépites des compositions. Maîtres de leur échiquier, ils déplacent chaque pion avec soin, stratégie et patience.

Delta Tea nous tend la clé de son univers, à nous d’en faire bon usage !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • Din Beneficient
    Spirit's Wanker
  • Rock Incidence
    Walking Dog
  • Disco-Nected
    Unity
  • Pascal Rasmussen
    Afrique latine
  • Human Visions
    Loved-Up
  • Midnight Nurse
    History
  • Apaloosa
    Errances (Morceau 1 - Acte III)
  • Human Visions
    Run The Show
  • The Bli'rds
    Feelings
  • MAB
    Les Choses Qui Fâchent
  • Malone
    Mainstream (Live)
  • Bad Roland & Cheap Orkestra
    Des Etoiles
  • Asgaya
    Waiting for a sky move
  • ArKadium
    Betrayed [PréProd]
  • the eleven
    Sunday Morning
  • AQRCMB
    MA PHILO
  • Stefan K
    JUSTE UN PEU D'AMOUR
  • Apaloosa
    Rencontre (Morceau 1 - Acte I)
  • Jimcby Flow
    Nébhy(Longtemps) Pré-Prod
  • BREFF
    LIBRE
  • Résilience
    Bruit de fin
  • T-Moon
    Your Body
  • TOTEM
    Trilling Tadpole
  • Outsiders
    I'm on fire
  • CICATRIX YELL
    Humanicide (démo)
  • EDEN PILL
    My World
  • The Pringles
    Pay the rent
  • VON BOOST
    IF
  • Before You Crash
    Styx Puke
  • Simply Jazz
    Turn Around
  • Gast Le Groupe
    L'écho
  • UPLOWS
    Propaganda
  • THE ROYAL TOUCH
    Inside Out
  • Mister Il Slam
    Un jour viendra
  • DEEVA
    Me myself
  • Bluebird Supernovae
    Come Down You Idiot
  • Aayité
    Main sur le coeur - Champion du monde
  • Bebey Suspect
    N'Importe Quoi
  • UPSKIRT
    Feel like a wave
  • Maybe Starry Skies
    liber sum
  • The Punchies
    All You Have To Do
  • Erika Lernot
    J'aimerai
  • ORUS
    petite métisse
  • Jérome Jouannic & Les Papas Gombos
    Ko Zom Silaga
  • Mélanco
    Nèsoi (feat Pauline Vincké)
  • com'enfer
    je vis
  • SHAPS
    T-zéro
  • Lion Thunder
    Fresh
  • michel michels
    aaaaa
  • SANTIAGO ALDUNATE
    Gilles - album L'Aurore
  • Midnight Nurse
    The sun
  • MDI
    Charbonner
  • ARBO
    Le ciel est la limite
  • Jinin
    Plus d'armes
  • Abhcan
    Sex It Up
  • Affirmative Action
    Sex Appeal
  • King Size 6 XL
    MARIANNE PLANE
  • Petit HoMme
    Le Tête la première
  • Baron Rouge
    Bikini
  • Les Rois De l'Evasion
    Rock'n'Roll Fashion
  • ManCris Lovaïlé
    Vers l’intérieur
  • The Link
    Silence
  • Yard King
    Sea's Call (démo)
  • La Camisa
    J'Avais Cru
  • Elodie Kimmel
    Spectres
  • kontrefasson
    travailler
  • Marty Brownn
    Une vie
  • Tonao
    Segue Seu
  • Dope Out
    Death Before
  • My Own Fear
    August the 2nd
  • ubiquity is the answer
    Age of Indifference
  • Le bal des trépassés
    hamster
  • EDEN
    Héroine
  • Bremen
    Rien qu'une larme
  • THE ROYAL TOUCH
    Just Leave It Up
  • the run
    The creature of Skankenstein
  • Des gars d'la boule
    boule de neige
  • Saigon Blue Rain
    Inside my asylum
  • Mové Sort
    GODZILLA
  • Élodie Keranne
    Avance
  • Marion Madsoul
    Come On Now
  • BREFF
    Bouge, bouge, bouge
  • MUSHIN
    Kia Mahara
  • Mekintown
    Questions d'intolérance
  • com'enfer
    la race humaine
  • Le Traquenard
    Il a tué le respect
  • La Squadra
    NOUVEAU TESTAMENT "Attitude de Prière"
  • My Own Fear
    Black Chapel
  • Venkman Karma
    Pearls Dragon
  • T-Moon
    Even If
  • Humans B
    Falling Down
  • Johndoe Umoya
    Sexual Healing Live Version
  • BRJ
    Maison
  • Mathyl
    j'm'abandonne
  • Be My Guest
    A CAPELLA
  • Julien Fumaz
    Ces envies de douleur
  • Amiral!
    Trois Soeurs
  • Aftermoon
    Rusty and Alone
  • Da-viss
    Mauvais Plan
  • Lost Ape
    shut up