29/02/2020

« The Chessboard », un projet ovnis

Le 29 février 2020, marque un tournant important dans l’histoire du groupe Delta Tea. Cette date correspond à la sortie de leur tout premier E.P et surtout à l’aboutissement d’un travail acharné que nous avons eu la chance d'entendre en avant première. Après l’écoute de ces cinq morceaux,  il est difficile de ne pas imaginer les quatre musiciens travaillant sans relâche. Une image s’impose à nous, celle  du savant fou prêt à tout pour arriver à la version la plus parfaite de son œuvre. Ce projet si minutieux, c’est « The Chessboard », signifiant « L’échiquier ».

Avant d’entrer dans une analyse plus détaillée de l’E.P, qui est Delta Tea ?  Ce groupe se compose d’Antoine Gehin au clavier, Clovis Gehin à la guitare, Oscar Decamps à la basse et enfin Kilian Beyly à la batterie. En somme un quatuor musical tout à fait classique. Pourtant ce que les membres du groupe font de leurs instruments détonne, s’oppose radicalement à l’ordinaire. Les quatre musiciens sont avant tout des génies musicaux, nous pourrions presque parler de scientifiques. En seulement cinq morceaux, nous retrouvons du rock, du métal, du jazz, de l’électro et même des sonorités classiques… Si le mélange des genres est un processus auquel le public est habitué, ce qui surprend chez Delta Tea c’est la manière avec laquelle ils mélangent, ajustent et harmonisent les instruments et sonorités.   

Prenons « Chessboard », le premier morceau de l’E.P. Le titre dure presque sept minutes. Sept minutes durant lesquelles nous pouvons apprécier une texture extrêmement riche et travaillée. Dès les trente premières secondes, nous passons d’une ambiance féerique et mystérieuse à celle beaucoup plus imposante du métal. Cependant, ce changement d’ambiance n’est pas radical. Il est exécuté avec finesse. Alors que le thème joué est le même, les instruments et la manière dont ils sont amenés nous fait valser d’une ambiance à l’autre. De plus, Delta Tea a aussi cette capacité à nous surprendre. Nous sommes à deux minutes du titre, le thème dominant est rock, seulement, subtilement des notes de piano viennent adoucir ce passage lui donnant une sonorité presque pop. Nous pensons aussi à « Until Dust », le troisième morceau de l’E.P, certainement le plus singulier mais également le plus magistral de tous. Il semblerait que les musiciens nous racontent une histoire fabuleuse. Alors qu’une ambiance de métal progressif semble contrôler toute la première partie du morceau, nous assistons à une véritable valse où les genres et les instruments se répondent. Tandis que la guitare électrique enchaîne ses solos elle finit par jouer en cœur avec la batterie dans une mélodie déchaînée. S’en suit un moment de flottement presque magique et hanté par une ambiance digne d’un opéra classique. Puis nous avançons dans cette aventure pour nous retrouver dans un univers inspiré de la musique latine ainsi que de jazz...

Cette impression d’être entraîné dans une aventure à chaque morceau confirme cette idée de musique cinématographique. Delta Tea crée une musique imagée. La présence des paroles est très rare, voir inexistante dans cet E.P. Il y a bien l’apparition mystique d’une chorale dans certains morceaux, seulement ces voix ne sont pas là pour que nos oreilles déchiffrent ce qu’elles prononcent avec harmonie. Elles instaurent un univers lyrique, presque fantastique aux morceaux. Ainsi, la construction minutieuse des cinq titres de l’album suffit à nous laisser imaginer un décor dans notre esprit, digne d’une péripétie de Game of Thrones ou même d’un film de science fiction comme nous l’indique les sons d’électro à la fin de l’« Outro ». On imagine facilement un vaisseau spatial quitter la Terre, comme si les quatre membres du groupe dont la musique repartaient pour composer des morceaux encore plus inspirés et inspirants…

La dextérité de Delta Tea ne peut donc que nous surprendre et nous émerveiller. Il faudrait écouter chaque morceau plusieurs fois pour déceler toutes les pépites des compositions. Maîtres de leur échiquier, ils déplacent chaque pion avec soin, stratégie et patience.

Delta Tea nous tend la clé de son univers, à nous d’en faire bon usage !

  • Tous styles
  • Rock
  • Chanson
  • Pop / Folk
  • World
  • Electro
  • Rap, R'n'B, Soul
  • Reggae / Ska / Ragga
  • Jazz / Blues / Funk
  • Métal
  • Autres
  • Tyllidium
    Fire In The Sky
  • Marika de
    Dis-moi quand
  • SUGAR LAB
    Dernier Verre Album Version
  • Des gars d'la boule
    camisole
  • Waykiki Boys
    cumbia del adios
  • The Crook and the Dylan's
    Home At Last
  • Imperial Mandingue Connection
    Ana Mali
  • MUSHIN
    Lost
  • Mové Sort
    Laisse Toi Raider
  • The Milton Incident
    Conspiracy Of Silence
  • Les jongleurs de notes
    Ska
  • Ninaud
    Do You Know Fear
  • FREEVOLT
    Robots
  • I Lambi
    Rudy Gun Laddie
  • LARSEN
    Carnage
  • WASTE
    Bright Light
  • Christian Vaudescal
    La petite factrice
  • Arsinoé
    Libera Me
  • YARNO
    fleur d'amour
  • Maxime et Julien
    Clermont Ferrand
  • Vent Pire
    Faux départ
  • SMACKWOOD
    Doors n' Boxes
  • The CharmRocks
    Whiskey in the Jar (version album 2017)
  • Gary O'slide
    Blues saloon
  • Night Dog
    Where have you been
  • Pastobal
    Sucrez le café
  • Humans B
    Don't Stand By Me
  • ARBO
    Made in Cergy remix
  • Tchéaps
    A quoi bon sert?
  • Mr peck
    EGARER
  • Mr peck
    mon son, ma vie, ma voix
  • Tribazz
    Spoil the dance
  • Thomas Demaret
    L'homme heureux
  • k-méléon
    dans quel monde on baigne
  • The Dom's
    I don't have to
  • Vsky
    Clark Kent
  • Malone
    Top of the world (Live)
  • FRANCOIS ESSINDI
    white dance
  • Nefaste
    La Routine
  • Ibis Lawrence
    Trap
  • UPSKIRT
    makiavel
  • KELAA
    S'EMPARER DU CIEL
  • GET RICH OR DIE ASSHOLE
    Massive Head Attack
  • Be My Guest
    LA FILLE D'EN FACE
  • (We Are) Naïve
    Childhood
  • Prïme
    laisse tomber
  • T-Moon
    Love You This Way
  • ALDEZIA
    Human Wreck
  • Les Rois De l'Evasion
    Looser Lover
  • Shattered Memories
    Between The Light And The Shadow Part1
  • Acedia Mundi
    Sumus Fex Dei
  • Kr'eyes
    ATOMISE
  • TO DE Y
    De bon matin
  • les Businessmen
    Opium du peuple
  • Zarhzä
    Mme Soleil
  • Except One
    Wake Up
  • Mamoon
    Nawlé
  • HUMANIST
    Nan Nan Nan
  • Down Trigger
    Catch the Dragon
  • Klangfeld
    5000 Miles
  • Fulldawa
    jamais abusé
  • NOVJARO
    Nightmares
  • Michael John Von Boost
    Rebirth
  • Storm Orchestra
    When I Touch Your
  • Tao Menizoo
    Released
  • JEAN MICHEL ORCHESTRA
    QU'EST CA PEUT T'FOUTRE
  • Kat
    Feel my Soul
  • Jerk
    Clocks Of Time
  • SMILE DAVIS BAND
    MONT-UNO (c boyer)
  • Balinger
    Reborn Again
  • Ginger Spring & Show
    Ways i feel
  • PALOMA LANDGRAVE
    "My funny valentine"
  • So Was The Sun
    Lyrics
  • SANTIAGO
    Le Tombeau - album L'Aurore
  • [Stömb]
    2015 - 05 The Crossing
  • Neobled
    R S I
  • Monstre
    Demon
  • KELAA
    A CONTRE SENS
  • Cylsée
    Mathurin
  • WITHINSANE
    Domination Of Nothingness (Instru Version)
  • Stabar
    J'ai attrapé le Chômage
  • Niko
    Alone
  • DoD
    Bleed
  • Sessoh
    Casano
  • Bafing Kul
    Eheheheh !
  • Vsky
    Ma place
  • Maxime et Julien
    Ligne 6
  • Seve Daniel
    La règle du jeu
  • The Chrysdol Project
    Tilandsia
  • Imperial Mandingue Connection
    Wary Ko
  • DIZORDER
    Love In Blood
  • MAB
    Gringo
  • Gast Le Groupe
    Dans la danse
  • Moses Christopher
    Worst Enemy
  • BARRAKUDA
    Morceau 2
  • DIAZOTT
    Mon encre est mon sang
  • POLARE
    Dead Man Walking
  • HIGHDIWAAN
    Mr President
  • Camélia Pand'or
    Kung Fu Pand'or
  • Burn out
    En incandescence